Nous, les participants du Congrès International des Droits d’Enfant, déliberant en 2012 à Varsovie et ceux pour qui le bien de l’enfant er la protection de ses droits naturels constituent les valeurs essentielles – durant l’année consacrée à la personne et aux idées de Janusz Korczak– en tant qu’enseignant, médecin, pédagogue et tuteur des orphelins, porte-parole des droits d’enfant dans la perpective de la société – faisons appel aux parents, aux gouverneurs et aux tuteurs, aux enseigants, aux hommes de politique, aux prêtres et avant tout, à tous les gens responsables des formes de la vie sociale – de réaliser l’héritage de Janusz Korczak.
Le principe de la philosophie de Korczak est l’amour raisonnable de l’enfant, consistant à reconnaitre son subjectivité humaine, sa dignité, sa liberté et sa responsabilité, à respecter son droit du respect, du partenariat dans les relations familiales, au sein de la société et de l’Etat. L’enfant est citoyen dont la voix doit être écoutée dans les affaires personnelles et aussi familiales, sociales et nationales.
D’après Janusz Korczak, rappellons-nous que les enfants – sont êtres humains. L’enfant est un être humain et non pas le potentiel de l’être humain futur.
Les principes éducatifs de Janusz Korczak qui ont fondé la base de la Convention des Droits d’Enfants doivent être vivants au sein de la famille, à l’école, dans les établissements éducatifs, de tutelle, culturels et dans l’activité des organisations non-gouvermentales, religieuses et des organes des Autorités Publiques.
Aujourd’hui, après 23 ans de la déliberation de la Convention des Droits d’Enfant par l’Assemblée Générale des Nations Unies, nous attendons de chaque pays:
• l’introduction de toutes les décisions de la Convention des Droits d’Enfant et la ratification de tous les
Proces-Verbaux supplémentaires
• la constitution de l’institution indépendante du Porte-Parole des Droits d’Homme dans chaque pays
• la constitution des droits et des conditions où les droits naturels d’enfant seront pieinement respectés

Au nom de la paix et du respect des droits essentiels d’homme et de la foi à la dignité et à la valeur de l’être humain, en cherchant à assurer l’ambiance de bonheur, d’amour et de compréhension à chacun, nous faisons appel aux gouvernements, aux organisations non-gouvernementales et à chaque personne adulte de prendre des mesures garantissant le monde libre de violence, d’humiliation, de pauvreté, d’injustice, de discrimination et de négligement à chaque enfant et assurant un bon avenir à toutes les générations.

Moi, je signe la déclaration ci-dessus

Je déclare que je donne mon accord au traitement de mes données personnelles par l'administrateur des données - le Bureau du Porte-Parole des Droits d'Enfant avec le siège à Varsovie, 30/32 rue Przemysłowa en vue de les présenter lors de la Déclaration de Varsovie.


Je consents le présent accord de manière volontaire et je déclare d'être informé(e) des droits dont je peux bénéficier à la base de la Loi de la protection des données personnelles, notamment du droit de l'accès et de la rectification des données.